Trouver le Meilleur Taux !

Emprunter 1 000 000 euros (un million)

Vous aimeriez vous prélasser sur votre terrasse au dernier étage d’un immeuble récent, ou dans le grand jardin de votre maison ? Mais avant toute chose, il vous faut trouver le financement pour enfin réaliser votre rêve. Voici nos conseils pour emprunter un million d’euros.

Conditions pour emprunter 1 million :

Avant toute chose, il faut que vous évaluiez votre capacité financière afin de savoir si vous pourrez supporter la charge qu’est un emprunt. Pour se faire il vous faut  évaluer votre taux d’endettement pour savoir si celui-ci ne dépasse pas 33 %.

Vous trouverez ce pourcentage en prenant le total de vos dépenses mensuelles que vous multipliez par 100 et que vous divisez par l’ensemble de vos revenus mensuels.
L’organisme préteur vous demandera des justificatifs qui attesteront vos dires concernant votre situation financière. Votre fiche d’imposition, vos bulletins de salaires, vos relevés bancaires… pourront vous être demandés.

Comparez les credits Immobilier

En ce qui concerne le crédit :

Pour gagner la confiance du banquier, négocier le taux et faciliter l’accord du prêt par la banque, nous vous conseillons d’apporter entre 10 et 30 % d’apport personnel. De ce fait, pour 10 % vous devrez apporter 100 000 € et pour 30 %, 300 000 € (1 000 000 € x 10 % ou 30 %).
Cette somme montrera la solidité de votre épargne et surtout de votre dossier.
De plus, vous devez savoir que plus la durée d’un emprunt est longue, plus son coût sera élevé. Nous vous conseillons donc d’augmenter vos mensualités et de réduire le nombre d’année afin de faire des économies non négligeables vu la somme empruntée.

Concernant la durée, elle peut s’étendre jusqu’à 30 ans (360 mois), en passant par 15 ans (180 mois), 20 ans (240 mois) et 25 ans (300 mois).

En ce qui concerne le taux, vous pourrez choisir un taux variable ou un taux fixe. Le premier évoluera durant la durée du remboursement de l’emprunt, alors que la seconde sera donnée en début du crédit et ne fluctuera pas.
Pour le taux variable, nous vous conseillons d’opter pour un taux capé qui a ou non une limite à la baisse et une à l’augmentation. On vous proposera un taux capé à +1 ou +2 ou un taux +1/-1. De ce fait, si votre taux est de 3,5 %, il pourra augmenter à 4,5 % ou 5,5 % pour la première solution et pour la seconde il pourra baisser à 2,5 % et augmenter à 4,5 %.

Quelques conseils pour comparer au mieux :

Afin d’établir votre dossier au plus juste et surtout de connaitre votre capacité à rembourser ce prêt, il est très important de faire des simulations sur Internet. Elles vous permettront de connaitre les mensualités que vous pourriez avoir, ainsi que le coût total de votre projet.
Ces simulations, rapides, gratuites et sans engagements, vous donneront la possibilité de comparer les différentes offres faites par les différents organismes contactés. Elles seront une aide pour négocier cet emprunt dans votre banque ou ailleurs.

Pour examiner au mieux les différentes propositions, nous vous conseillons de regarder le TEG qui est le taux d’intérêt comprenant l’assurance et les différents frais.

Si vous n’avez pas le temps pour la partie comparaison, sachez que vous pouvez vous adresser à un courtier en crédit immobilier pour qu’il vous trouve le meilleur crédit relatif à votre dossier, celui qui vous reviendra le moins cher.

Quelques exemples donnés à titre indicatif :
– Vous décidez d’emprunter cette somme sur 25 ans (300 mois), avec un taux de 4,20 % (hors assurances) :
Vos mensualités seront de 5 389 € et le coût total du crédit de 616 827 €.

– Vous choisissez plutôt une durée sur 30 ans (360 mois), avec un taux de 5,10 % (hors assurances) :
Vos mensualités seront de 5 429 € et le coût total de 954 619 €.

Comme indiqué précédemment, vous pouvez constater qu’avec une durée plus longue, le coût est plus élevé.

Si vous souhaitez faire d’autres calculs, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur de crédit et notre simulateur de tableau d’amortissement.