Trouver le Meilleur Taux !

Les intérêts intercalaires : Calcul et définition

Vous avez souscrit un crédit immobilier ? Attention à bien vérifier les intérêts intercalaires, qui correspondent aux frais que la banque va vous prendre pour débloquer des fonds à l’intérieur d’un même prêt.

Dans la plupart des cas, lorsque vous achetez un bien, le prêt immobilier est libéré en une seule fois. Cependant, la situation est différente lorsque vous empruntez pour construire une maison ou acquérir un bien en VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement) car le déblocage des fonds se fait par tranches en fonctions des différents appels de fonds comme par exemple : le promoteur, les artisans…

A quoi correspondent ces frais intercalaires ?

Ils correspondent aux intérêts que paye l’emprunteur à sa banque tant que l’intégralité de son prêt n’est pas utilisée. Attention, il s’agit de frais supplémentaires.

Par exemple : vous avez achetez une maison dont le montant s’élève à 150 000 € et vous avez des travaux dont le montant est de 30 000 €.

Achat de la maison 150 000 €
Travaux 30 000 €
Montant du prêt 180 000 €

Si vous avez besoin des 150 000 € tout de suite, mais de 30 000 € uniquement dans deux mois par exemple, (car ce n’est qu’à cette période que vous effectuerez vos travaux) c’est à ce moment là qu’interviennent les intérêts intercalaires.

Comment calculer le montant des intérêts intercalaires?

Ils sont calculés au taux du prêt et se rajoutent au taux initial du crédit. En général, le taux des intérêts intercalaires est le même que le taux d’intérêt prévu dans le contrat de prêt. Reprenons l’exemple ci-dessus.
Soit 150 000 € à 6 % sur deux mois. Le montant des intérêts intercalaires est de : (150 000 x 6 / 100) / 12 soit 750 € qui vous seront prélevés par mois (donc 1500 euros pour les deux mois).

Comment les éviter ?

Pour les éviter car ils coûtent chers, vous devez :

  1. faire attention à ne pas laisser trainer la construction de votre maison par exemple. Ceci vous permettra de raccourcir le délai entre le premier et le dernier déblocage des fonds.
  2. Demander à votre banque de faire un prêt avec un amortissement à chaque déblocage de fond.

Cependant, les banques n’aiment pas proposer ce genre de solution car ça leur coûte très cher.

Pour éviter tout cela, il est important d’analyser la technique que vous allez réclamer à votre banquier

Un conseil : si votre banque prétend vous offrir les intérêts intercalaires, sachez que ce n’est pas vrai car elle va reporter le coût de ces intérêts sur le prêt ou d’autre frais.