Trouver le Meilleur Taux !
  1. VosCredits
  2. Crédit situation délicate
  3. Faire un crédit quand on est interdit bancaire : est-ce possible ?

Faire un crédit quand on est interdit bancaire : est-ce possible ?

Le nombre de personnes en France qui se retrouve interdit bancaire est en hausse. Cependant, si vous vous retrouvez dans cette situation vous pouvez avoir sans doute besoin de faire un crédit pour acheter une voiture par exemple. Il existe ainsi différentes solutions pour vous sortir de cette impasse.

Quelles sont les solutions pour obtenir un crédit en étant interdit bancaire ?

Lorsque que l’on se retrouve dans cette situation délicate, il devient plus ardu pour obtenir une quelconque offre de prêt. Cependant, il existe belle et bine des solutions en fonction du profil de chaque personne. Se renseignez permet d’avoir plus de carte en main.

Ne pas être fiché au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) : pour cela il faut rembourser l’ensemble de vos dettes avant de pouvoir prétendre à un nouveau crédit. Ensuite, il faudra attendre un ou deux mois pour ne plus être fiché au FICP. Vous avez la possibilité de demander aux différents organismes de crédit de vous délivrer des attestations certifiant que votre situation est régularisée.

Être propriétaire de son logement : il vous servira de caution. Cependant, attention car cette solution peut être dangereuse, car si vous n’arrivez pas à faire face à votre dettes, les conséquences seront désastreuses. Nous vous conseillons d’utiliser cette solution qu’en dernier recours.

Renégocier vos crédits : vous pouvez renégocier vos crédits avec un rachat de crédits. Cela ne vous aidera pas à obtenir un crédit mais en renégociant vos crédits, vous paierez moins cher chaque mois, ce qui vous permettra d’épargner. En revanche, la durée du prêt sera allongée ce qui vous coûtera au final plus cher.

Posséder un compte bancaire à l’étranger : toute personne qui réside dans un État de l’Union Européenne peut ouvrir un compte bancaire à l’étranger. Ainsi, si vous possédez un compte à l’étranger et que vous l’alimentez régulièrement sans être à découvert, il peut être possible d’obtenir un crédit. Cependant, soyez vigilant et ne compliquez pas d’avantage votre situation financière.

Microcrédit : nous vous conseillons d’être prudents face aux organismes de crédit qui proposent des prêts destinés aux interdits bancaires, car ils pratiquent des taux très élevés. N’oubliez pas qu’un organisme de crédit est là pour vous aider. A vous de faire la différence entre les bons et les mauvais organismes de crédit. Renseignez-vous bien.

Le réméré : si vous êtes propriétaire de votre logement, sachez que vous avez la possibilité de faire une opération de réméré. Cette opération consiste à vendre votre logement à une autre personne et à vous engager à le racheter à l’issue d’une période de un ou deux ans (soit 12 ou 24 mois). Pendant ce laps de temps, vous réglerez l’ensemble de vos dettes. Cependant, en fin de période, il vous faudra avoir perçu suffisamment de revenus pour racheter votre bien avec un nouveau crédit immobilier. Cette solution doit être utilisée avec une extrême prudence.