Trouver le Meilleur Taux !

Le financement participatif : en quoi consiste-t-il ?

Vous avez entendu parler du financement participatif et vous souhaitez avoir plus d’informations à ce sujet ? En quoi consiste ce type de financement ? Comment cela fonctionne ?

Qu’est ce que le financement participatif ?

Appelé également « le crowdfunding » il s’agit d’un mode de financement de projets par le public. Ce système va permettre de récolter des fonds qui sont le plus souvent des petits montants afin de financer un projet créatif comme par exemple : un film, une musique… Ces opérations de crowdfunding se font le plus souvent sur la toile car il s’agit d’un canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir.

Comment cela fonctionne ?

Pour que cela fonctionne, il faut qu’il est y deux aspects importants :

  • D’une part, l’épargnant qui correspond à la personne qui souhaite investir un peu d’argent dans un projet qui lui tient à cœur.
  • D’autre part, le porteur de projet qui lui ne possède pas les fonds nécessaires pour démarrer son activité et qui ne souhaite pas faire appel à une banque ou un établissement financier pour contracter un crédit.

Les deux personnes se rencontreront via internet sur une plateforme dédiée à ce type de financement. L’ensemble des projets seront présentés par les porteurs et les épargnants choisiront le projet qu’ils préfèrent et investiront à hauteur ce qu’ils souhaitent. L’investissement peut aller de quelques euros à des centaines d’euros.

Le fonctionnement est très simple, puisque ce type de financement présente l’avantage de la transparence pour l’épargnant. Il finance ainsi ce qu’il a choisi.

A qui s’adresse ce type de financement ?

Il s’adresse à toutes sortes de projets comme par exemple les projets sociaux, numériques, culturels…

A noter : trois formes d’apport sont présentées aux investisseurs : d’une part un don qui correspond à la rémunération de l’épargnant qui est sans contrepartie financière (exemple : une entrée gratuite à un spectacle), d’autre part, une participation aux fonds propres ce qui signifie que la rémunération de l’épargnant se fera par des dividendes lors de la cession des titres et enfin un prêt.


Ce contenu a répondu à vos attentes ? Recommandez le :