Trouver le Meilleur Taux !

Viabiliser son terrain : comment faire?

Si vous possédez un terrain et que vous souhaitez faire construire votre maison, il est sans doute nécessaire de le faire viabiliser. Que signifie viabiliser son terrain ? Comment faire ? Quel est le coût ?

Soyez vigilant car un terrain mis en vente n’est pas forcément viabilisé. C’est pourquoi, avant de vous lancer dans l’achat de votre terrain, pensez bien aux différentes étapes qui vous permettront de le viabiliser.

Que signifie faire viabiliser son terrain ?

Il s’agit d’équiper votre habitation pour les usages de la vie courante. Vous devrez ainsi la raccorder aux réseaux indispensables comme par exemple : l’eau, l’électricité, le gaz…  Il existe deux types de viabilisation :

  1. La viabilisation interne : elle relie votre maison aux coffrets électriques qui sont placés en limite de votre habitation. Elle peut être réalisée par l’électricien de votre choix.
  2. La viabilisation externe : elle devra être faite par les distributeurs et gestionnaires de réseaux comme par exemple : EDF, GDF…

Pour cela, vous aurez de nombreuses démarches administratives à effectuer. Nous vous conseillons de faire les travaux dès l’obtention de votre permis de construire car les démarches sont longues et coûteuses.

Quelles sont les démarches à faire pour faire viabiliser son terrain ?

1- Obtenir le certificat d’urbanisme pré-opérationnel

il s’agit d’un document gratuit qui va vous permettre d’obtenir toutes les informations nécessaires concernant votre terrain (par exemple : les taxes, les conditions restrictives de construction…). Pour obtenir ce document, vous devez faire une demande à la mairie où se situe votre terrain. Vous devrez joindre à votre demande une note descriptive de votre projet.

2 – Demander le raccordement aux différents réseaux

Le raccordement pour accéder aux canalisations d’eau : il vous faudra faire une demande auprès de la mairie et ensuite auprès de la société de votre lieu d’habitation.

Le raccordement au réseau d’électricité : vous adresserez une demande accompagnée du permis de construire auprès du réseau de distribution ERDF. Vous aurez à indiquer dans le formulaire la localisation de votre habitation, la puissance de raccordement… Vous obtiendrez de la part d’ERDF un devis, et si vous l’acceptez, les travaux débuteront dans les 4 à 6 semaines.

Le raccordement au gaz de ville (suivant votre habitation) : les démarches sont identiques à celles du raccordement en électricité, sauf que vous adresserez votre demande à GRDF.

Le raccordement au réseau d’assainissement : les démarches sont les mêmes que pour le raccordement en eau. Attention, le raccordement au tout à l’égout n’est pas toujours possible. Si tel est votre cas, vous serez dans l’obligation d’installer une fosse septique.

Quel est le coût d’une viabilisation ?

Le tarif va dépendre de votre éloignement aux réseaux publics. Ce qui signifie que plus vous serez éloigné des réseaux publics, plus le raccordement vous coûtera cher. La viabilisation comprend la réalisation des travaux mais aussi les taxes communales comme par exemple la Taxe Locale d’Équipement (TLE).

L’accessibilité du terrain est un critère très important dans le coût de viabilisation du terrain.