Qu’est-ce que le taux fixe ?

Quelle est la définition du taux fixe ? Retrouvez toutes les informations concernant le taux fixe, ses avantages, ses inconvénients…

Le crédit à taux fixe est le crédit le plus souvent contracté par les français.

Le taux fixe est un taux qui ne varie pas. C’est-à-dire qu’il reste le même pendant toute la durée du crédit. L’emprunteur a la possibilité de faire jouer la concurrence afin de trouver le meilleur taux.

Les avantages et inconvénients

Le taux fixe est avant tout une sécurité pour l’emprunteur. Dès la signature du contrat, l’emprunteur connaît le taux, le montant du remboursement ainsi que la durée. Les versements mensuels seront les mêmes pendant toutes la durée du remboursement.

A la différence du taux variable, si le taux diminue, l’emprunteur ne pourra pas bénéficier de cette baisse. De plus, les banques et les établissements de crédit peuvent appliquer des pénalités en cas de remboursements anticipés.

Comment est fixé le taux ?

Il est déterminé en fonction des taux du marché en vigueur. Les banques et les établissements de crédits se réfèrent à des taux fournis par :

  • L’OAT (Obligations Assimilables du Trésor)
  • Les taux des emprunts d’Etat TMO (Taux des emprunts garantis par l’Etat)
  • Les taux des emprunts d’Etat TME (Taux des emprunts d’Etat long terme)

Comment est déterminé le taux fixe ?

Il est déterminé :

  • Par la durée : plus la durée du crédit est longue, plus le taux fixe sera élevé
  • Par les revenus : la banque ou l’établissement de crédit proposera de meilleures conditions aux personnes qui ont des revenus confortables
  • Par l’apport personnel : plus l’emprunteur à un apport personnel important plus le prêteur sera confiant car le risque sera moindre. Par conséquent, il lui proposera de meilleures offres.

Malgré un taux fixe, l’emprunteur peut choisir 3 types d’échéances :

  •  Une échéance constante : le montant de la mensualité est fixe pendant toute la durée du crédit
  • Une échéance progressive : l’emprunteur décide du montant à la signature du contrat de prêt. L’augmentation de sa mensualité est déterminée selon un pourcentage qui est défini à l’avance.
  • Une échéance modulable : pendant toute la durée du crédit, l’emprunteur peut augmenter ou diminuer le montant de la mensualité en fonction de ses revenus. Le contrat de prêt précisera en amont les spécificités de l’échéance modulable comme par exemple le nombre de maximum de changement autorisé.

Ce contenu a répondu à vos attentes ? Recommandez le :


Sur le même thème :