Trouver le Meilleur Taux !
  1. VosCredits
  2. Guide Crédit Immobilier
  3. Négocier ses frais de dossier

Négocier ses frais de dossier

Vous vous demandez sans doute si vous avez la possibilité de les négocier ? A quoi correspondent-ils ? Comment argumenter ? … Autant de questions auxquelles nous pourrons répondre.

Vous avez contracté un crédit immobilier ? Afin de réduire le coût du crédit, vous avez la possibilité d’agir sur la durée de votre emprunt, le taux d’intérêt mais aussi sur les frais de dossier.

A quoi correspondent les frais de dossier ?

Ils correspondent à la rémunération du travail de votre banquier qui vous a accompagné dans votre projet et qui vous a monté votre dossier (par exemple : étude du dossier, service interne, service juridique…) Sachez que vous pouvez tenter de les négocier surtout si votre dossier n’est pas compliqué.

Par exemple (à titre indicatif) : vous décidez d’emprunter la somme de 150 000  euros (cent cinquante mille euros) pour financer l’achat de votre appartement ou de votre maison. De manière générale, les frais de dossier représentent entre 0.4 et 1 % du montant de l’emprunt. Dans ce cas précis, ils représenteraient jusqu’à 1 500 euros.

A savoir : dans le cas où vous faites appel à un courtier en prêt immobilier, sachez que c’est à lui que vous paierez les frais de dossier et non à la banque. C’est donc avec lui qu’il faudra les négocier. Le plus souvent, les courtiers plafonnent leurs frais à 500 euros.

A noter : si vous avez monté un dossier dans une banque (comme par exemple : la Caisse d’Epargne, la BNP Paribas…) mais qu’au final vous ne souhaitez pas contracter le crédit dans cette banque, insistez pour ne pas payer les frais de dossier. Attention à bien vous renseigner, car certaines banques demande à être payées pour le temps qu’elles ont passé à étudier votre dossier.

Dans la plupart des cas, il faut compter environ 915 euros de frais de dossier pour un prêt classique, 450 euros pour un PAS (Prêt Action Sociale) ou PC (Prêt Conventionné) et zéro euro pour un PEL ou un prêt à taux zéro.

Comment argumenter auprès de sa banque ?

Afin de négocier plus facilement vos frais de dossier, vous devez mettre en avant vos points positifs comme par exemple :

  • mettre en avant votre profil : votre apport, vos garanties, votre faible taux d’endettement
  • faire jouer la concurrence : ainsi une fois les devis en main, vous pourrez demander à votre banque de s’aligner sur des frais de dossier moins important.
  • Faire jouer les relations que vous avez avec votre banque : par exemple dans le cas où vous seriez client depuis de nombreuses années, vous pouvez lui demander de faire un geste au nom de votre fidélité. Dans le cas contraire, si vous êtes un nouveau client, vous pouvez lui proposer d’ouvrir vos comptes chez elle en échange d’une remise.

Important : les frais de dossier font partis du calcul du TAEG. Ainsi, plus les frais de dossier seront élevés, plus le TAEG sera élevé. C’est pourquoi, à taux d’intérêt égal, négocier ses frais de dossier peut être très avantageux.

Un conseil utile

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de négocier votre taux d’intérêt. Ne serait-ce par exemple que de 0.02 %, vous serez plus gagnant que de négocier vos frais de dossier.

Nous vous conseillons de vérifier que les frais mentionnés ne soient pas hors taxes.

Afin d’obtenir un crédit le plus faible possible, il est indispensable de faire des simulations grâce à notre simulateur de crédit et de faire jouer la concurrence.