Trouver le Meilleur Taux !

Prêt immobilier : ses 10 étapes incontournables

Vous avez trouvé la maison ou l’appartement de vos rêves ? Vous allez ainsi vous lancer dans la grande aventure du crédit immobilier. Découvrez les 10 étapes incontournables du crédit immobilier afin d’être incollable et d’être mieux préparé.

Nos rêvons tous de devenir propriétaire et de ne plus avoir loyer à payer, bien que chaque mois il faudra tout de même prévoir une somme allouée au logement. Mais en devenant propriétaire nous réalisons un investissement, un projet de vie. Comment appréhender au mieux cette démarche avant de se lancer ?

10 étapes crédit immobilier

1 – Estimer sa capacité d’emprunt

Comme pour tout projet il faut partir d’une base, ici elle représente la somme qui pourrait être investie pour l’acquisition de votre futur logement. Votre capacité d’emprunt est calculée en fonction des revenus nets mensuels du foyer.

Dans un premier temps vous pouvez faire de simples simulations pour vous donner un ordre d’idées ou faire des demandes devis auprès de différents organismes de crédit.

Faire une simulation de crédit immobilier

2 – Trouver le bien immobilier

Ça y est vous avez enfin trouvé le bien immobilier tant attendu et vous avez fait une offre afin de ne passer à coté de cette opportunité. C’est à ce moment précis que commence la grande aventure du crédit immobilier. Les étapes vont suivre un déroulent bien précis pour que le projet aboutisse. Gardez à l’esprit que vous allez vous engager pour une certaines durée et qu’il faut rester concentré lors de chacune des différentes étapes.

3 – Signer le compromis de vente

Cette étape cruciale vous engage vous mais aussi le vendeur, car une fois signé par les deux parties seules les clauses suspensives peuvent l’annuler. Il faut bien être conscient que ce compromis de vente vous engage à acheter le bien immobilier (maison, appartement ou terrain) à un prix donné et que le vendeur s’engage à vous le vendre à ce prix.

Pour en savoir plus sur ces fameuses conditions suspensives mais aussi pour une meilleure compréhension des autres étapes nous vous conseillons : Que représentent les clauses suspensives ?

4 – Rechercher la meilleure offre de prêt

Une fois le compromis de vente en main il est temps de rechercher une banque (ou un établissement spécialisé dans le crédit immobilier) pour trouver le financement le mieux adapté à votre projet. Sauf si vous avez déjà ficelé cette partie au niveau de l’étape 1 (Estimer votre capacité d’emprunt).

Dans le compromis vous avez un délai pour présenter une offre alors n’hésitez pas à faire jouer la concurrence afin d’obtenir le meilleur taux possible. Pour mener à bien cette opération vous avez donc plusieurs solutions, à savoir :

  • Faire une demande de crédit dans votre banque actuelle
  • Consulter un courtier en crédit
  • Faire des simulations et demandes de devis en ligne

Si vous avez cinq minutes vous pouvez faire une demande devis via notre formulaire en ligne afin de recevoir plusieurs offres en fonction de votre projet :

Comparer les offres de pret

5 – La constitution du dossier d’emprunt

Vous vous êtes enfin arrêté sur une offre qui selon vous correspond le mieux à votre recherche ? C’est à ce moment précis que commence le rassemblement de toutes les pièces justificatives afin que votre dossier (au complet) soit envoyé à la structure qui donne son aval sur l’obtention des prêts. Dans la majorité des cas ces pièces représentent :

  • Le fameux Compromis de vente (c’est la preuve d’achat).
  • Les 2 derniers avis d’imposition (permet de voir si les revenus coïncident)
  • Les 3 derniers bulletins de salaire (pour vérifier si vous avez toujours des revenus)
  • Les 3 derniers relevés de compte en banque (uniquement si le prêt est dans un autre établissement)
  • Votre Justificatif d’identité,
  • Un Justificatif de domicile actuel

A noter : ces pièces sont aussi à fournir par le co-emprunteur s’il y en a un.

Certains établissements n’hésitent pas à facturer cette étape sous forme de frais de dossier. Pensez à bien prendre en compte son coût lorsque vous souhaitez comparer deux offres. Vous voulez en savoir plus sur ces fameux frais mais aussi savoir s’il est possible de les négocier : Les frais de dossier d’un crédit

6 – Recevoir l’accord de principe de votre établissement

Après une étude de votre dossier l’organisme que vous avez sollicité vous envoie un document qui stipule son engagement à vous suivre dans votre projet, c’est ce que l’on appelle l’accord de principe.

Ensuite ? Ça y est, après un délai d’attente non négligeable vous avez enfin obtenu votre sésame et vous vous demandez quel sera la prochaine étape ?

7 – Réception l’offre de prêt officielle

Une fois la validation de votre dossier effectuée, l’offre de prêt est éditée et envoyée dans la foulée par lettre recommandé avec accusé de réception. La date de réception de l’offre est très importante mais on verra cela dans l’étape 8.

La première chose à faire est de lire attentivement les différentes pages et de vous assurer que tous vos critères, mais aussi que toutes les négociations en amont y sont bien stipulées. Comme par exemple : Vous vous êtes mis d’accord pour ne pas avoir à payer des pénalités lors d’un remboursement anticipé ? Si cette notion n’est pas clairement inscrite dans le contrat vous devrez vous acquitté du pourcentage en vigueur.

A noter : Si votre prêt immobilier est garanti par un privilège de prêteur de deniers (PPD) ou une hypothèque, un exemplaire est automatiquement transmis (par l’organisme prêteur) à votre notaire afin qu’il puisse l’annexer à l’acte notarié de vente.

8 – Délai de réflexion et acceptation de l’offre

Nous revenons ici à notre date de réception car en effet la loi impose que les conditions mentionnées dans l’offre de prêt (taux, durée …) restent valable un minimum de 30 jours à compter de cette fameuse date. Toutefois il est possible de négocier ce délai avec l’organisme prêteur avant d’envoyer votre dossier.

Cette date est aussi importante à un au niveau, et pas des moindres, car selon la loi vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours à partir de la date de réception. Cela signifie que pendant ce délai imparti vous avez le droit de refuser cette offre, mais n’oubliez pas que vous devrez prouver à votre notaire que vous n’avez pas eu d’accord de prêt afin d’annuler la vente.

En revanche, si vous acceptez celle-ci il ne vous reste plus qu’à signer et dater toutes les parties mentionnées sur les documents. Par contre vous devez impérativement attendre le 11eme jour pour renvoyer l’offre. Bien faire attention à cette d’envoi.

9 – Déblocage de fonds et signature de l’acte notarié de vente

Autre moment crucial dans votre démarche crédit immobilier : le déblocage des fonds. Il y existe plusieurs moyens d’y recourir car cela se fera uniquement en fonction de votre projet :

  • Pour l’achat d’un terrain ou d’un bien « ancien » le déblocage sera effectué en totalité,
  • Pour un contrat CCMI ou une vente en VEFA le déblocage se fera sur plusieurs paliers

Vient ensuite la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire, c’est uniquement à cette date précise que vous serez enfin propriétaire. Vous aurez à régler les sommes nécessaires suite au déblocage de fonds réalisé auprès de votre établissement de crédit.

10 – Début de remboursement de votre crédit immobilier

Nous arrivons enfin à la dernière étape de ce projet de crédit immobilier : son remboursement. Le mois suivant le déblocage en totalité de la somme empruntée, vous commencerez à rembourser votre prêt, c’est à dire à l’amortir. En général la date de prélèvement est à négocier avec le prêteur. Vous connaissez déjà le montant de votre mensualité car elle figure sur votre offre de prêt.

Attention : lors d’une vente en VEFA ou un contrat CCMI vous aurez des intérêts intercalaires à payer avant le déblocage total des fonds.